Tom McNally et le Vera Hugh : Une coque de noix sur l’océan

Le VeraHugh

IMG_0748

En 1992, alors que la course au gigantisme des bateaux de course battait son plein, un anglais un peu original du nom de Tom McNally, a décidé de célébrer les 500 ans de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, à sa manière.

Quand certains cherchaient à battre des records de vitesse, de durée, de distance, ou de technologie, le fantasque Tom McNally a pris tout le monde à contre pied en préparant une traversée sur le plus petit bateau possible.

C’est donc à cette occasion qu’a été conçu le Vera Hugh, un bateau à mi-chemin entre le radeau de survie et la coque de noix, puisqu’il affiche fièrement des dimensions dignes d’un optimiste avec 1,60 m de longueur.

Une cabine dans laquelle notre navigateur anglais peut s’installer dans une position précaire, entre assis et allongé, pour se reposer, une voile, une barre, et vogue la galère !

Des vents contraires et un trafic commercial chargé ont poussé l’aventurier à préférer un départ depuis Lisbonne, au Portugal, plutôt que depuis sa base habituelle de Liverpool.

Le Vera Hugh

Et comme le lot de tout aventurier qui se respecte est d’affronter l’imprévu, l’aventure de Tom McNally a commencé par un bateau qui arrive endommagé à Lisbonne.

En effet, à son arriver sur le continent, le chauffeur du camion qui transportait le Vera Hugh a mis un peu trop de temps à réaliser que le sens de la conduite avait changé, endommageant sérieusement le bateau.

Finalement c’est le 27 décembre 1992, après avoir réparé son navire, et une fois que la météo ait annoncé des vents enfin favorables, que l‘aventure transatlantique de Tom McNally pu enfin commencer.

Après une longue traversée pleine, elle aussi, de nombreux imprévus, d’avaries, de frayeurs multiples, et d’escales forcées, le navigateur anglais posait le pied sur la terre ferme, de l’autre côté de l’Atlantique, en mai 1993.

Vous pourrez retrouver l’histoire de Tom McNally et du Vera Hugh, ainsi que bien d’autres aventures maritimes extraordinaires au Musée de la Mer et de la Marine, dès le printemps 2018.

IMG_0747