La fin du chalutage profond en Europe ?

Capture d’écran 2016-06-30 à 19.47.09

La pêche au chalut Profond par P. Bagieu C’est une grande nouvelle pour tous les amoureux de la mer, de sa faune et de sa flore : l’Europe a interdit le chalutage profond dans ses eaux territoriales.

Depuis plus de 8 ans, différentes associations pour la protection des fonds marins se livrent à un combat sans merci contre les lobbys de la pêche industrielle et de la grande distribution, pour mettre fin à la pêche au chalut long.Un mode de pêche dénoncé depuis plusieurs années, qui s’apparente en réalité à une politique de la terre brulée. En effet, le principe de cette technique de pêche est de laisser trainer un long chalut, qui racle les fonds marins profonds, emprisonnant,sur son passage, tout ce qui s’y trouve , et abimant durablement les fonds marins, (coraux et flore marine). Les bateaux usines rejetant à la mer quantité de poissons et mammifères marins estropiés, pris au piège des filets, mais sans valeur marchande pour les grands distributeurs de produits de la mer.

Un type de pêche problématique, très loin d’une démarche durable, qu’avait très bien décrit la dessinatrice Pénélope Bagieu au travers d’une bande dessinée / pétition , partagée par l’association Bloom, qui avait enflammé les réseaux sociaux, et permis de mobiliser le grand public autour de cette question majeure pour la préservation des fonds marins.
Suite à cette prise de conscience populaire, et au travail sans relâche des associations auprès des députés européens, l’Europe a décidé d’interdire la pêche au chalut profond au-delà de 800m de fond, dans les eaux territoriales européennes. Une modernisation du règlement européen de la pêche, qui met l’Europe en accord avec les résolutions votées par l’Assemblée Générale des Nations, et surtout une belle victoire pour les défenseurs des océans.

Avec le lancement du test grandeur nature de The Ocean Clean Up , il y a quelques jours, les bonnes nouvelles se multiplient enfin pour la protection de la mer des océans.