Un homme pour un projet d’ambition

Norbert-Fradin.-Académicien-des-Arts-et-Sciences-de-la-Mer

L’histoire nous apprend que les grands projets naissent toujours dans la tête d’un seul homme. Et le plus souvent, ce qui frappe dans ces créations humaines d’exception, c’est bien la rencontre  entre l’idée conceptrice et un homme pour l’incarner … comme si chacun des deux, l’idée d’un  côté et l’homme de l’autre côté, avaient attendu de se rencontrer pour que le projet puisse entrer dans les voies de l’existence.

Avec Norbert Fradin, le créateur et le promoteur du Musée de la Mer et de la Marine, nous sommes très exactement dans le registre de cette adéquation parfaite entre le projet et l’homme qui lui donne naissance et forme. Quand on connaît le personnage, son histoire, sa vie, sa carrière, un tel projet consacré à la mer et à la marine nous apparaît aujourd’hui comme l’aboutissement le plus cohérent, le plus approprié, le plus évident. Et en même temps, le projet a trouvé en Norbert Fradin l’homme qui détenait toutes les cartes et qui disposait de toutes les armes pour le conduire jusqu’à son terme : car s’il a eu, seul, l’idée du projet, s’il a eu la capacité de l’imaginer et de lui dessiner les lignes de conception, il en maîtrise aussi tous les moyens de concrétisation et de réalisation.

Le Musée de la Mer et de la Marine, c’est donc d’abord cette rencontre non improbable, non fortuite, mais préméditée de longue date entre un homme et une vision porteuse du sens fondateur du projet.

Une vision élaborée progressivement au feu d’une passion, celle de la mer, née chez un petit enfant dans une famille de la Charente où rien ne prédisposait aux grands souffles de l’aventure maritime. Un ouvrier de son père, ancien mousse sur les terre-neuvas, et maquettiste de qualité à ses heures, offre à l’enfant deux maquettes de bateaux. Un demi-siècle plus tard, les deux maquettes sont toujours là, aux côtés de Norbert Fradin … elles ont été les premières, les initiatrices d’une collection qui compte aujourd’hui plus de 1500 modèles.

L’enfant voit naître en lui une vocation de marin, il rêve de l’Ecole Navale, il n’y entrera jamais … Quittant les horizons de son rêve maritime, Norbert Fradin empruntera des voies très différentes qui l’amèneront à être l’homme d’affaires, qu’il est aujourd’hui, reconnu à Bordeaux et en Aquitaine.    

Dans le temps même de cette exigeante carrière, Norbert Fradin n’a jamais renié ses passions : celle de l’histoire, celle de l’art, celle aussi de la course automobile. Il les réalisera à travers la constitution d’un étonnant ensemble de bateaux, mais aussi d’objets d’art et d’éléments historiques, de châteaux médiévaux, de voitures de courses rares, sinon uniques … On pourrait penser à un désir de possession, à une sorte de recherche addictive et accumulative d’objets uniques, on se tromperait beaucoup : le rapport de Norbert Fradin  à l’objet ou au lieu qu’il acquiert est celui d’une rencontre  avec une histoire, avec une aventure humaine, avec un univers de sens, de symboles et d’images que cet objet ou ce lieu lui apporte, et dont il lui ouvre les portes secrètes comme à un visiteur très privilégié.

L’appel de la mer est revenu un jour résonner chez Norbert Fradin, presque par hasard, comme en une fulgurante résurgence de l’enfance : « Un matin, en ne me rasant pas, je me suis demandé à quoi bon pouvaient servir toutes ces collections ». Il s’était engagé dans un vaste programme immobilier sur des terrains acquis aux Bassins à Flot, et il a posé le Musée de la Mer et de la Marine en façade de ce programme, devant l’eau, comme une imposante figure de proue.

La première et la dernière motivation qui met en mouvement ce visionnaire né, est le partage, l’échange avec les autres, l’expérience et l’émotion communes. Lui même l’exprime ainsi : « Je suis un passeur, un accompagnateur ».

L’idée du Musée de la Mer et de la Marine a rencontré chez Norbert Fradin ces qualités majeures  qui sont les premiers fondements de l’accomplissement du projet : l’éclat d’une vision, la force d’une ambition, la capacité d’une conception, la volonté d’un partage avec le public … et la passion d’un  rêve cultivé tout au long de sa vie.